L’ARGENT

L’ARGENT

L’argent ? Que tu en aies ou non, c’est la pire violence qui existe.

On t’aime ou on te déteste que tu en aies ou pas.

Lire la suite « L’ARGENT »

Publicités

ACCORDEZ-MOI HUMANITÉ

Si je suis transparent, accorde-le-moi, parfois ? Ça peut choquer, de tout côté, et ? j’aimerais tant cette transparence, sans juger ; nous ne sommes pas parfaits, et ? c’est une chance.

Je ne serais parfait que dans la mort ?

J’ai une singulière foi en toi, humanité…

Tu sais ?

Je ne suis d’aucune église, ni mouvement, je recherche tout simplement un asile qui ne serait pas exil.

Lire la suite « ACCORDEZ-MOI HUMANITÉ »

MIROIRS

Pourquoi ? en langue française (et je connais si peu les autres) on parle d’Homme avec un grand « H » pour définir l’humanité, donc ? femmes et hommes. Il y a eu et il y a encore des sociétés matriarcales, mais ? l’injustice est pareille que dans nos sociétés occidentales et patriarcales. Je ne veux même pas parler du neutre qu’on trouve en allemand (das) parce que les articles s’apprennent un par un en allemand et ne correspondent que peu à nos définitions. Maintenant ? y a juste à réfléchir, j’ai bien dit réfléchir (toute acception du terme) sur ce qui ne va pas dans les mots. Les mots ne suffisent pas à faire comprendre la nano-seconde où j’écris cette réponse, mon sentiment profond (déjà passé après cette parenthèse) Nous sommes si seul-e-s dans cette vie…

D.E.

Dernier Endormi ou ? Marc..

LA BEAUTE

La beauté est une femme fatale aussi essayer de nos pauvres armes de l’apprivoiser par un vers ou un espoir quelque chose auquel tu penses tous les soirs et que tu as devoir de rendre cette beauté du monde même la plus minuscule Je t’aime est une phrase trop compliquée

D.E.

Dernier Endormi ou ? Marc..

CE GRAND VIDE QUE TU PRESSENS

Malgré soi comment avoir crédit de guérir chaque seconde même la plus douloureuse quand l’esprit du vin travaille ponctué verre après verre contrairement à ce texte les bouteilles sont vides je me rattrape sur le café et ça n’est pas judicieux à cette heure de la nuit il faudrait dormir mais tu connais mon pseudo et l’avatar de mon esprit qui forme

Lire la suite « CE GRAND VIDE QUE TU PRESSENS »