C’EST POUR ÇA UN POÈME

J’habite au bout la coursive 
Simple de ma vie furtive 
De mots non galvaudés 
J’en ai fait mon idée

Et encore, j’ai des godasses 
J’ai de la chance dans la masse 
Ce que pensent les gens 
J’ai fait mon firmament 

Par ce que je suis poète 
Moins-que-mon-cul-je-pète 

L’enfant me dit « je t’aime »
C’est pour ça un poème..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s