CE QUE TU EN PORTES

Regarde la nuit dans les yeux
Celle que tu crois dernière toujours
Et qui par foi revient
De toute façon au même endroit

Tout ce que tu étreins du regard
Quand tu quittes et pour combien de temps
Tu ferais double pour tomber pile en face
De la seule femme que tu aies jamais aimée

Le calme de la nuit
Peu à peu comme une anesthésie
De souvenirs mêmes de quelques heures
Ou revenant de loin cette première fois ici

Alors comme Brassens et d’autres dits poètes
Tu te fais tout petit
Comme les mots ne peuvent-ils jamais écrire
Tout cet amour que tu en portes..

Dernier Endormi
9 avril 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s