DES SOLEILS DE TEMPS

 

Depuis des soleils de temps nous faisons cœur à cœur, ton corps à gauche et mes mains à droite de toi et, ses siècles des siècles qui éternisent nos âmes et, chatoient tes cheveux blonds sur mon torse d’automne quand ma main les cajole et, tes yeux tant j’écris qu’ils sont verts de printemps, comme quand tous deux étions adolescents de nos premiers baisers, quand j’avais dix-sept ans, que j’étais pas sérieux pour un peu le poète, si j’avais su un jour notre amour immortel..

Un commentaire sur “DES SOLEILS DE TEMPS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s