UNE PATHÉTIQUE HISTOIRE DE MOUCHERON

(#3 Journal)

Dans mon évier, j’ai noyé un moucheron

Piètre victoire

C’est une invasion

Je ne suis pas fier

Alors au fond de ma mémoire

Je l’enterre

Est ce que tu crois qu’on peut se regarder dans la glace quand on a fait ça

Y a-t- il un Dieu moucheron comme une mouche au-delà

L’humanité se reflète de ma petite farce

Mesquine, beauf et criminelle , cette garce

J’ai vu mon moucheron qui se débattait contre un déluge à sa hauteur

Je fus son apocalypse et sa dernière heure

Je n’ai même pas éprouvé de plaisir à le voir tourner dans la flotte

Et après mon repas, je me suis gratté la glotte

Bref, une page de journal inutile

Sur un sujet dit futile

Je tourne en rond

Comme moucheron

6 commentaires sur “UNE PATHÉTIQUE HISTOIRE DE MOUCHERON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s