DES FLEURS

Je me souviens de saisons toutes de solitude

Quand je n’osais regarder à la fenêtre

Comme si elle eut voulu happer mes mornes habitudes

De quelconques cinquante-trois mètres


Aujourd’hui, je suis sous ton soleil

Du printemps cette douce chaleur

Autrement me dessine le ciel

Tu m’as fait livrer des fleurs

5 commentaires sur “DES FLEURS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s