TA NUIT

Ta nuit qui me pénètre

Cette éternelle veille

Puisque la lune affrète

Mes rêves pour tes merveilles

Les poèmes voyagent

Dans tes yeux qui m’étoilent

Traversées d’une page

L’Océan et tes toiles

Cette nuit qui s’apprête

Et qui de moi dispose

Comme une main impose

À qui se veut poète

Bien des mots que l’on ose

À l’encre d’une rose

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s