MON VOISIN

Même s’il est hautain

Qu’il me conçoit crétin

Je l’aime bien

Mon voisin

 Claquant chaque matin

Mon sommeil de vaurien

De sa porte pour enfin

Me traiter d’aigrefin

Je l’aime bien

Mon voisin

Quand le soir s’en revient

D’avoir gagné son pain

Sonne encor le tocsin

Me jurant bon à rien

Je l’aime bien

Mon voisin

Mais entre tes beaux seins

De soieries en mâtin

Ma lyre chante refrain

Et n’y entendant rien

On l’aime bien

Not’ voisin

On l’aime bien

2 commentaires sur “MON VOISIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s