STABAT MATER

Les femmes sont une prière
Celles qui ont enfanté
Ainsi leur printemps ou leur été
Celles qui sont appelées mère

Et même si je ne crois pas aux cieux
Je sais simplement que ma mère
Pour moi irait en enfer
Pardonnez-la vos dieux..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s