TOUT CE QUE TU POURRAS LIRE

Comme tes yeux brillent
Quand je t’émoustille
Tu es divinement belle
Et loin d’être comme telle ou telle

Ton esprit
Aussi
Cet infini
Qui te fleurit

Et de notre automne
Il n’y a que toi que je nomme
Je prendrai ton nom
Et surtout ton prénom

Pour écrire
De moi tout ce que tu pourras lire..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s