ALLO (texte Unknown)


Un soir de croissant de lune,

J’attends

Désespérément

La fortune.

Aucun bruit dans les rues,

Couvre-feu à perte de vue.

Au feu tricolore

Les passants se font rares au dehors.

Seule ma guitare résonne

Et ses cordes jouent comme personne.

Puis le téléphone sonne.

(Poème écrit par UNKNOWN)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s