JE T’AIME

Je t’aime.

C’est comme ça que ça commence.

Pour tout le monde.

Relis le titre de cette prose, parce que ça commence toujours comme ça.

Et, lectrice, si tu es trop fatiguée pour lever les yeux jusque-là, relis la première phrase après.

Crois pas à l’eau de rose quand on bouffe des orties sans soupe et qu’on crève la dalle parce qu’il y a le budget-mauvaisebouffe-bière-tabac-et-tout-ce-que-tu-pourras-imaginer.

Mais ? ça commence toujours comme ça.

Je t’aime.

Relis le titre ou la première ligne après, ça fait du bien.

Plus que du bien, ça fait du bon..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s