IL NE DORMAIT PAS

Elle lui répète, ce sont mes mots qui sortent de ta bouche et de tes mains, n’aie pas peur, je suis là, juste à côté, regarde à droite, à gauche, devant, derrière, en haut, en bas, c’est moi, je t’aime.

Il allume un mégot de cigarette roulée et s’en remet au clavier. Elle diffuse l’impression, lui, choisit les mots et les tournures.

Elle est sentiment, il est écriture, jamais séparés

depuis l’avant, le pendant, et l’après.

L’une au bout des terres.

L’un voyageant comme ils voudront.

Capuche.

Casquette écossaise.

Le mégot a brûlé son index et son majeur jaunis par la nicotine, il ne dormait pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s